sep-ligne-940x25

Alan Fertil & Damien Teixidor – « Memory lagoon »

06.06.14 > 28.06.14

sep-ligne-940x25
Lauréat Bourse COCOF 2014
sep-ligne-940x25

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_01

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_02

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_03

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_04

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_05

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_06

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_07

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_08

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"

61_Alan Fertil_Damien-Teixidor_09

Alan Fertil et Damien Teixidor - "Memory Lagoon"


sep-ligne-940x25

La pratique du skateboard est issue d’une nécessité par les surfeurs californiens cherchant, les jours où l’océan montrait un clame plat, à retrouver une sensation similaire à celle de chevaucher une vague. Ils la trouvèrent en glissant au creux des piscines vides en ciment attenantes aux villas suburbaines. Cet événement implique l’adaptation d’un habitat naturel à une architecture de loisir soit un déplacement de l’inné au structurel. Un cycle se termine pour ouvrir la voie à un autre. La vague elle-même incarnant un principe de mouvement, il était indispensable de trouver une alternative afin de perpétuer ce flux.

Memory Lagoon puise son énergie fondatrice dans cette genèse, chaque œuvre qui constitue ce projet existe entre vestige et amorce d’une forme urbaine naissante qui s’apprête à disparaître. Différentes ruines actives, symptomatiques de l’état d’esprit de cette culture du ‘agir avec ses propres moyens sur ce qui existe à portée de main’.

Fertil & Teixidor perçoivent ce récit initial comme le lit d’un vocabulaire de formes, de symboles et de souvenirs qu’ils appliquent à la manière DIY sur un ensemble d’éléments résidentiels et urbains. Cela donne lieu à des segments d’architecture vernaculaire qui, mis bout à bout, construisent des lieux communs enclins au rêve et au loisir. Le duo mélange les promesses que portent les nouveaux paysages exotiques avec la nostalgie des espaces préexistants et désuets. Là où la fonction mène à l’évasion et génère des scènes pittoresques perverties.

sep-ligne-940x25
bandeau-info-940x75
sep-ligne-940x25