sep-ligne-940x25

Cédric Alby – « BRING ZERO TO AN END »

05.06.09 > 27.06.09

sep-ligne-940x25
Lauréat Bourse COCOF 2009
sep-ligne-940x25

31_cedric_alby_01

Cédric. Alby - "Absorbe Observe"

31_cedric_alby_02

Cédric. Alby - "Bring zero"

31_cedric_alby_03

Cédric. Alby - "Wallpaper"

31_cedric_alby_04

Cédric Alby - "Installation"

31_cedric_alby_05

Cédric Alby - "Installation"

31_cedric_alby_06

Cédric Alby - "Installation"

31_cedric_alby_07

Cédric Alby - "Installation"

31_cedric_alby_08

Cédric Alby - "Installation"


sep-ligne-940x25

Lors de son exposition à la MAAC, Cédric Alby  a présenté un ensemble d’œuvres nouvelles réalisées pendant son séjour en résidence. Le titre de l’exposition BRING ZERO TO AN END renvoie l’idée d’un mouvement amorcé, une façon de prendre un départ, autant qu’un moyen de questionner une circulation, un devenir et une fin éventuelle. Absences, déplacements, commentaires silencieux, codes fragmentaires, gestes et traces d’un temps, d’un espace, d’un discours, … sont autant de mots qui ressortent du projet de Cédric Alby. Différents médiums ont été utilisés (impression, objet, installation, livre…) afin de mettre en perspective un espace spécifique et questionner notre position face à l’image et son idéologie.

“Ce qui m’intéresse, c’est la frontière, la disjonction ressentie entre “ce que nous voyons et ce qui nous regarde”, entre ce qui est là et ce que nous croyons absent. Je m’attache à créer le trouble, orchestrer cette « absence », afin de tourner le regard du spectateur vers un hypothétique « hors champs ». Je tente de matérialiser la notion de limite (…) Le Réel est situé derrière la surface des choses et il serait illusoire de croire être en mesure de « crever l’écran ». (…) alors je m’efforce de mettre en scène cette rupture.”

Cédric Alby
sep-ligne-940x25
bandeau-info-940x75
sep-ligne-940x25