CLAUDE CATTELAIN / STRAIGHT AHEAD

Lauréat Bourse COCOF 2018

VERNISSAGE : Jeudi / Doenderdag 11.10.18
EXPOSITION / TENTOONSTELLING : 12.10.18 > 01.12.18

L’exposition Straight Ahead de l’artiste belge Claude Cattelain cristallise les recherches menées durant sa résidence de trois ans au sein de la Maison d’Art Actuel des Chartreux. Il a développé de nouvelles vidéos et oeuvres en volume qui poursuivent et approfondissent ses réflexions sur les jeux de
tension et d’équilibre.
Artiste constructeur un brin cascadeur, Claude Cattelain est à la fois vidéaste, performeur, dessinateur, concepteur d’installations et photographe. Il présente un parcours pour le moins atypique qui lui fait successivement démonter le châssis de ses toiles (dès 1999), réaliser des constructions instables (en 2000) et à acheter une caméra pour filmer ses échecs qu’il développera plus tard dans sa pratique de la performance. Craquements, souffle, bruits de pas, de ferraille, broyages, claquements ou frottements mais aussi répétitions sont autant de mots qui résonnent dans la démarche de l’artiste. Au travers de différentes expérimentations, comme maintenir des planches contre les murs par de lourdes barres d’acier, élever son corps entre les murs d’un couloir à l’aide de tasseaux, se suspendre dans le vide, jouer au derviche tourneur, balayer les vagues, marcher sur place pendant de nombreuses heures pour créer des dessins ou une vidéo où il s’enfonce dans le sable jusqu’à laisser ses pieds s’éroder, Claude Cattelain met à l’épreuve le corps et les matériaux pour en questionner les limites et en cerner les points de rupture et leur inscription dans l’espace. Il laisse cohabiter trois types d’actions qui se construisent toujours dans l’endurance. : celles qui se font en présence d’un public, celles qui lui permettent de fabriquer une structure qu’il laissera dans l’espace ou une trace sur du papier et celles qu’il filme.

Comme le soulignait Karim Ghaddab dans son texte pour l’exposition à l’H du Siège, chez Claude Cattelain « l’exposition n’est pas ce moment de pause et d’ordonnancement qu’il représente pour la plupart des artistes,
c’est une temporalité autre, un format particulier et l’opportunité d’engager de nouvelles expériences »
.

Familiarisé aux espaces de la MAAC, Claude Cattelain a scruté les potentialités du lieu pour en faire son terrain d’action. La rencontre entre les trois éléments principaux de sa démarche : un corps (celui de l’artiste), un lieu et des matériaux et l’exploitation de leurs caractéristiques physiques, visuelles et mécaniques ont donné naissance à l’exposition Straight Ahead.

Extraits du texte d’exposition « STRAIGHT AHEAD » par Nancy Suárez