Elodie Huet et Guillaume Baronnet
«Let’s make potentially crowd surfing possible»
19.02.16 > 19.03.16
sep-ligne-940x25

69-guillaume-baronnet-elodie-huet_01
Guillaume Baronnet
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_02
Guillaume Baronnet
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_03
Guillaume Baronnet, "Cocktail Bar"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_04
Guillaume Baronnet
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_06
Guillaume Baronnet, "Brouillard potentiel"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_07
Guillaume Baronnet, "Prémices"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_08
Elodie Huet, "D’office"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_09
Elodie Huet, "Time Warp"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_10
Elodie Huet, "Aménagements intérieurs"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_11
Elodie Huet, "D’office"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_12
Elodie Huet, "Everlasting"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_13
Elodie Huet, "Bloons"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_14
Elodie Huet, "Bloons"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_15
Elodie Huet, gauche, "D’office", droite, "Aménagements intérieurs"
69-guillaume-baronnet-elodie-huet_16
Elodie Huet, gauche, "Aménagements intérieurs", droite, "Bloons"

sep-ligne-940x25

La Maison d’Art  Actuel des Chartreux ( MAAC ) accueille les travaux récents d’Elodie Huet et de Guillaume Baronnet. Intitulée « Let’s make potentially crowd surfing possible », cette confrontation qui n’émane pas d’une décision des principaux intéressés mais d’un hasard de calendrier augure toutefois et par-delà les dissemblances, de belles connexités dans la définition d’une poétique de l’objet.

sep-ligne-940x25

bandeau-info-940x75
sep-ligne-940x25