sep-ligne-940x25

Koen Wastijn – « Traffic of traffic »

30.05.08 > 21.06.08

sep-ligne-940x25

24_koen wastijn_01

Koen Wastijn - "Traffic of Traffic"

24_koen wastijn_02

Koen Wastijn - "Traffic of Traffic"


sep-ligne-940x25

L’exposition de Koen Wastijn à la MAAC s’est constituée en deux parties.

La première, « Termite One », est un ensemble de cinq sculptures de tailles différentes réalisées en Australie entre 2003 et 2005. Elles sont un moulage à l’identique des termitières dont les originales sont appelées “cathédrales” ou” boussoles” pour leur orientation nord-sud dans le territoire australien. Elles aspirent avant tout à exister de façon autonome mais stimulent aussi l’imagination à construire des parallèles avec nos sociétés et nos créations urbaines.

Cette première installation est accompagnée d’une série de dessins et de textes intitulés « computer », basés sur un livre d’ordinateur des années 60 et 70 afin de questionner le formatage de l’individu positif et enthousiaste devant une technologie considérée comme délivrante et rassurante. Une vidéo éponyme est également présente, émettant le son d’un texte parlé par une voix d’ordinateur féminine ; texte écrit par un biologiste allemand pro-nazi annonçant, au moyen d’excuses de behaviorisme entomologiste, le spectre du sacrifice de l’individu vers un totalitarisme destructif.

La seconde partie de l’exposition, « Traffic of Traffic », est une sculpture néon qui reprend, par Google Earth, l’image d’un échangeur d’autoroute bruxellois. La croix d’autoroute est une machine baroque qui redistribue un flux d’échanges d’énergie vers d’autres destinations. Elle traduit peut-être un phantasme de mobilité dans une époque où la vitesse de croisière de la voiture – prothèse de mobilité rêvée du 20ème siècle – n’est pas plus haute que la diligence d’autrefois.

sep-ligne-940x25

video , « termite one »

sep-ligne-940x25
bandeau-info-940x75
sep-ligne-940x25