sep-ligne-940x25

Nadia Kever – « Kevergraphies »

07.12.07 > 26.01.08

sep-ligne-940x25
Lauréate Bourse COCOF 2007
sep-ligne-940x25

22-nadia-kever_01

Nadia Kever - "kit composé de 18 monochromes photographoques", (installation)

22-nadia-kever_02

Nadia Kever - "kit composé de 18 monochromes photographoques", (installation)

22-nadia-kever_03

Nadia Kever - "permanent marker sur photogramme"

22-nadia-kever_04

Nadia Kever - "photographies monochromes et plexiglas"

22-nadia-kever_05

Nadia Kever - "photographies monochromes et plexiglas"


sep-ligne-940x25

L’exposition Kevergraphies présente deux années de recherches de Nadia Kever sur le photogramme. Clin d’œil à l’histoire de la photographie, le titre Kevergraphies insiste aussi sur la racine grecque graphie, tracer. Tracer avec la lumière sur le papier argentique, tracer avec le regard toujours, tracer aussi avec un marqueur permanent sur ses photogrammes. « La surface s’habille parfois de tracés noirs posés au feutre, des droites et des courbes dictées par les masses existantes : des architectures imaginaires ouvrant à la photosculpture et à la réalisation de maquettes. »

Cette restriction aux éléments radicaux de la photographie a ouvert sur une infinité de possibilités en libérant l’artiste des contraintes du réel et de la prise de vue. « Par défi, elle explore les richesses des papiers dans un rapport physique avec la matière: textures, rendu infini des tons, jeux avec le révélateur, parmi d’autres »

Elle utilise un système de caches par lequel elle construit des formes géométriques de couleur révélées par contraste grâce aux zones laissées blanches.

Si cette pratique répond stricto sensu à la définition du photogramme (image imprimée sur papier photographique par l’intermédiaires d’objets ou de formes), l’artiste pousse « plus loin le degré zéro de la photographie évoqué par Moholy-Nagy, qui voyait dans sa chimie sa spécificité même, Nadia Kever impose le monochrome absolu, obtenu par l’action seule de la lumière:
le luminogramme le plus pur qui soit. Sans empreinte d’objets, ce n’est en effet plus stricto sensu un photogramme, mais toujours de la photographie en son sens premier d’« écriture
de lumière ».

Nancy Suárez
sep-ligne-940x25
bandeau-info-940x75
sep-ligne-940x25