KARINE MARENNE & MESSIEURS DELMOTTE / « THE CHARITABLE COITUS »

EXPOSITION/ TENTOONSTELLING : 19.04.18 > 12.05.18
Jeudi > Samedi / Donderdag > Zaterdag : 14h/u > 18h/u


Performance vernissage 18.04.18, MAAC et DIITO © Léo Bouteiller

Couple d’un Artiste-Couple : Si vous étiez amené à les rencontrer, vous auriez à faire à deux personnes, un homme-artiste et une femme-artiste. Mais vous auriez aussi droit à un troisième artiste, leur couple, qu’ils vivent et surnomment « Artiste-Couple ».

Koppel van een Artiestenpaar: Als je hen zou ontmoeten, zou je te maken krijgen met twee mensen, één kunstenaar-man en één kunstenaar-vrouw. Maar je zou ook recht hebben op een derde artiest, hun koppel, dat ze zelf beleven en benoemen als «Artiesten-Koppel».

En 2016, Karine Marenne & Messieurs Delmotte entament un travail artistique commun dans lequel dessins, performances et photographies se côtoient et dont l’ensemble est repris sous l’appellation Undisciplined Couple (couple indiscipliné). Les deux artistes forment depuis un Artiste-Couple. Il s’agit bien d’une femme-artiste et d’un homme-artiste mais également d’un troisième artiste dont leur couple forme l’identité. Le projet présenté à la MAAC est une première version inédite de cette collaboration à la fois artistique et personnelle.

Karine Marenne met en images des stéréotypes féminins à partir de gestes du quotidien. Avec humour et gravité, elle pousse la logique du rôle généralement attribué aux femmes jusqu’à se proposer elle-même, dans le contexte de l’art contemporain, comme un objet uniformisé, une « femme d’oeuvrage ». Quant à Messieurs Delmotte, au travers d’actions banales à la fois loufoques et dramatiques, il incarne tant une figure masculine hiératique qu’une « non-figure » du mâle, en quelque sorte un « mal-être » sous domination de l’égide patriarcale. Leurs démarches se rejoignent car elles abordent l’une et l’autre la question du genre féminin et masculin.

Mais au-delà de la proximité de leurs démarches respectives, leurs accointances les mènent à assumer, tant dans la vie réelle que dans leur vie artistique, la dimension du couple. Sacré pour les uns, obsolète pour les autres, le couple (et par extension la famille) est trituré afin d’en faire œuvre.

Forts de premières collaborations, ils décident de faire de leur rencontre l’objet même de leur travail afin d’approcher le sens de ce qu’est « Etre deux ». Leur couple d’artistes devient ainsi un objet de réflexion philosophique, sociologique, politique, poétique et esthétique. Ils interrogent également leurs pratiques artistiques personnelles en faisant le choix de dépasser leur individualité afin d’élaborer dorénavant un processus de travail en commun dans lequel leurs deux signatures se fondent dans une seule œuvre. Celle-ci se présente comme un miroir critique et caustique du couple qui questionne ses représentations, configurations et imageries actuelles. Le couple approprié, désapproprié, inapproprié, assorti, désassorti ainsi que la famille composée, décomposée, recomposée sont sous la loupe du binôme. Il s’agit alors d’inventer et d’imaginer de nouvelles configurations pour la femme et l’homme, le couple et la famille.

On pourrait parler d’une divagation esthétique sur les multiplicités logées en chacun de nous qui ne saurait se réduire à une énième déclinaison du conflit entre le féminin et le masculin, ni à une possible « re-visitation » de l’amour fusionnel. Ainsi The Charitable Coitus nous invite à mettre le couple en conserve dans l’ambiance consumériste nulle de l’Amour.

Extraits écrits par Nancy Casielles et Nancy Suárez

 

THE CHARITABLE COITUS is open during Downtownbrussels.art (DTA)
sat. 05 & sun. 06 may from 11:00 to 18:00


sep-ligne-940x25